Un merci de trop de Carène Ponte

Je viens de terminer la lecture de ce roman. Ce roman  j’avais envie de lire depuis longtemps, j’avais accroché à l’histoire mais il était en format numérique chez Librinova. Je suis encore de la vieille école, j’ai du mal à passer au format numérique.

Mon avis

Ce roman je l’ai dévoré, je voulais découvrir ce qui allait arriver à Juliette le personnage principal du livre, qui du jour au lendemain change de vie… Au fur et à mesure que je tournais les pages, j’ai aimé découvrir la nouvelle Juliette. Pendant la lecture, j’ai rit, j’ai eu les larmes aux yeux. C’est un livre qui se lit assez vite, l’écriture est très dynamique.

 Je me suis laissée transporter par l’histoire de Juliette, cette jeune femme attachante, drôle et touchante.
Les protagonistes  sont le point fort de ce roman avec Nina la  meilleure amie de Juliette. Cette jeune maman a du caractère, de la repartie, de l’énergie et est d’une grande fidélité envers son amie Juliette puisqu’elle ne la laisse jamais tomber.  On a  aussi un Sexy Boy qui se prénomme Luc, le voisin de Juliette, j’ai adoré son humour surtout pendant le diner chez les parents de Juliette, il est simple et naturel.

C’est un roman que tu peux lire en été sur le sable chaud, comme en hiver en mode cocooning dans ton canapé avec un plaid et un chocolat chaud.

Une comédie que j’ai pris plaisir à lire et que je te conseille les yeux fermés.

Résumé

S’il fallait décrire Juliette en un seul mot, transparente serait sans nul doute le bon. Oui, c’est ça, transparente. Depuis qu’elle est toute petite Juliette a toujours fait ce que l’on attendait d’elle. Pour ne pas déplaire, pour ne pas décevoir. Mettant de côté ses rêves et celle qu’elle est vraiment. Résultat, à 30 ans, elle mène une vie sans relief et ennuyeuse au possible. Une vie dans laquelle choisir entre lasagne et sushi est un événement. Pourtant, elle se sent de plus en plus à l’étroit dans cette vie, dans cette peau. Elle a envie de crier qu’elle n’est pas cette fille sans personnalité. Elle a envie d’aborder celui qu’elle croise tous les jours dans son immeuble. Pour lui dire qu’il lui plait. Et par dessus tout, elle a envie d’enfin réaliser son rêve, celui de devenir écrivain. Il n’est jamais trop tard pour devenir soi. C’est ce que va découvrir Juliette au détour d’un merci, un merci de trop. Même si elle est loin d’imaginer ce qui va en découler !

A découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *